Laurent Voulzy, les sixties dans le rétroviseur